Shiatsu


Institut Français de Shiatsu (Michel Odoul)

Shiatsu harmonisant

Origines du shiatsu 

Le shiatsu est un art Japonais apparu au début du 20ème Siècle, et dont les origines les plus anciennes viennent de Chine. Il dérive de la philosophie du Tao et de l’acupuncture qui revendiquent plus de 4000 ans d’existence.

Qu’est-ce que le shiatsu ?

Le shiatsu (qui veut dire littéralement « pression des doigts ») est une technique de modelage corporel particulière qui vise à rétablir l’équilibre énergétique de chaque individu.

 

Pour ce faire, le praticien effectue différents mouvements. Ainsi il peut exercer des pressions « verticales » sur des endroits précis du corps, avec les mains croisées ou parallèles, les pouces seuls ou accompagnés d’autres doigts ou de la paume des mains, il peut aussi être amené à effectuer des étirements musculaires au niveau du dos et/ou des membres.

Le toucher : un art mais aussi une philosophie

Pour exercer son art de la meilleure façon qu’il soit, le praticien shiatsu doit respecter un certain nombre d’éléments absolument fondamentaux.

 

Il se doit de toujours travailler avec un esprit « pur », dénué de volonté de résultat immédiat et de jugement. Ainsi, chercher à agir sur un symptôme en particulier et se focaliser sur une partie du corps plutôt que sur l’être dans sa globalité serait contraire à la philosophie du shiatsu.

 

Un bon praticien shiatsu doit effectuer un « toucher juste », sous peine d’intensifier et « cristalliser » des tensions déjà existantes. Ainsi le toucher doit toujours se faire en appui graduel, le praticien utilisant le poids de son corps pour effectuer ses appuis, et non la force. De cette manière le praticien est dans des conditions optimums d’écoute du corps, et peut ainsi « rebondir » sur les tensions qu’il ressent. Il se doit cependant d’aller jusqu’à elles pour que petit à petit ces dernières se dénouent. En travaillant de cette façon, le praticien respecte le receveur qui ressent pendant et à l’issue du soin un bien-être général.  

Quel est le but d’un shiatsu harmonisant ?

  • Détendre et procurer un sentiment de bien-être.
  • Rééquilibrer la circulation des énergies dans le corps.
  • Augmenter les capacités de défense et stimuler les forces d’auto-guérison de l’organisme.
  • Soutenir et/ou renforcer les organes internes.
  • Maintenir et préserver l’état de santé

Déroulement d’une séance de shiatsu harmonisant 

Une séance de shiatsu harmonisant dure entre environ une heure et se déroule de la façon suivante :

  • L’entretien : La séance débute par un bref entretien qui vise principalement à s’assurer de l’absence de contre-indication (psychose, grossesse, cancer en phase évolutive, phlébite actuelle ou récente, enfant de moins de 7 ans), mais aussi à prendre connaissance des éventuelles maladies ou tensions (physique et/ou psychique) ressenties par la personne qui vient consulter.
  • Retrait des objets métalliques (bijoux, montres, ceintures,…) susceptibles d’interférer avec la circulation de l’énergie.
  • La pratique : La séance se poursuit par un travail corporel consistant en des pressions, des étirements, des vrilles,… sur l’ensemble du corps. La personne est allongée, habillée (à condition de porter des vêtements suffisamment souple) ou en sous-vêtements, sur un tatami placé au sol. Enfin, la séance peut se terminer au besoin par la stimulation de quelques points d’acupuncture par moxibustion ou digitopuncture. 

A qui s’adresse le shiatsu harmonisant ?

Le shiatsu harmonisant s’adresse aux personnes de 7 à 77 ans (et plus) ! Il est bénéfique pour tous, les seules contre-indications sont la femme enceinte, le cancer en phase évolutive, les personnes psychotiques et celles présentant une phlébite datant de moins de 6 mois.


Le shiatsu harmonisant est sans effets secondaires et permet :

  • d'évacuer le stress et d’apaiser le mental
  • de se « reconnecter » avec soi-même
  • d’améliorer la souplesse des tissus musculaires
  • de faciliter le fonctionnement harmonieux du système nerveux et celui des glandes endocrines
  • de stimuler la circulation sanguine
  • de stimuler le système immunitaire...

 

Il arrive parfois, cependant, que la personne ressente des « courbatures » après une séance de shiatsu harmonisant. Celles-ci ne durent pas (3 jours maximum) et sont le signe que l’organisme est en train de se « nettoyer » et qu’il avait besoin d’éliminer un certain nombre de toxines. Cela veut donc dire que vous lui avez offert le plus beau cadeau qu’il pouvait espérer !

 

De la même manière que la reprise du sport après une longue période d’arrêt engendre des courbatures qui ne sont absolument pas une contre-indication à la poursuite de l’activité (s’il ne s’agit pas bien entendu de douleurs inflammatoires ou traumatiques), une séance de shiatsu qui s’accompagne de courbatures ne veut pas dire que le corps a été blessé, bien au contraire. 


Shiatsu assis Amma 

Qu’est-ce que le shiatsu assis Amma ?

Le shiatsu Amma est un shiatsu structuré en « pressions » et « relâchés » sur le crâne, la nuque, le dos, les hanches, les bras et les mains d’une personne en position assise.

Comment se pratique-t-il ?

Le receveur est placé en position assise sur une chaise ergonomique très confortable.

Ce shiatsu dure 15min ou 45 min selon la profondeur de la détente recherchée et le temps disponible pour la personne.

Il se pratique habillé et peut donc facilement se faire au sein d’une entreprise, sur le lieu de travail ou dans des lieux publics.

Quel est l’intérêt du shiatsu assis ?

Nous vivons actuellement dans une société où il devient de plus en plus difficile de trouver du temps pour s’occuper de soi. Rapidité, performance et rendement sont les maîtres-mots de notre société. Cela conduit rapidement au stress et à l’épuisement.

Avec le shiatsu assis il n’y a plus d’obstacles : le manque de temps, le manque d’argent ou les tabous liés au toucher n'ont plus lieu d’être :

  • habillé il peut donc se pratiquer à la vue de tous
  • 15 minutes sont faciles à placer dans un emploi du temps, d’autant plus s’il se fait sur le lieu de travail.
  • il ne coûte qu’une vingtaine d’euros par séance.

A qui s’adresse-t-il ?

Il est bénéfique à tout le monde, et s’adresse donc à toute personne désireuse de se faire du bien, de se détendre, de retrouver la forme, de prendre soin d’elle et de sa santé.

 

Il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir mal pour bénéficier d’un tel shiatsu.

 

Le shiatsu assis offre la possibilité à toute personne ressentant des tensions, de la fatigue, des passages à vide, de retrouver du tonus et par conséquent d’être plus productif tout en étant relaxé et avec une sensation de bien-être.

 

A la fois relaxant et ré-énergisant, le shiatsu assis est LA solution pour évacuer le stress en un minimum de temps, et redonner du tonus.

 

Le corps et l’esprit ainsi revitalisés, le travailleur accroît sa productivité tout en étant détendu

Quelles sont ses actions ?

Le shiatsu assis permet une reconnexion entre le mental et le physique.

 

Il favorise le relâchement du système nerveux, ce qui a pour effet de libérer le surplus de tensions accumulées dans le cerveau, et par conséquent de réduire le stress.

 

Les pressions et étirements effectués sur le trajet des méridiens énergétiques permettent de rétablir une distribution harmonieuse de l’énergie dans le corps.

 

Grâce à un toucher juste et précis le shiatsu assis procure un sentiment de bien-être, d’apaisement et de sécurité.

 

Son action n’a pas de visée thérapeutique spécifique ; il s’agit plutôt d’une aide à la détente et à la relaxation.

Existe-t-il des contre-indications ?

Les contre-indications sont les mêmes que celles du shiatsu sur tatami, à savoir : psychose, grossesse, cancer en phase évolutive, phlébite datant de moins de 6 mois, enfant de moins de 7 ans.