Le bien-être


Au cabinet

Perrine Boudet Shiatsu Morbihan Bretagne
Perrine Boudet réflexologie Morbihan Bretagne

Au travail

Perrine Boudet Shiatsu au travail Morbihan Bretagne

Mon parcours : de la médecine occidentale à la médecine orientale…

Fascinée par l’extraordinaire « machine » qu’est le corps humain d’une part et par la beauté et le potentiel de guérison que recèle la nature d’autre part, j’entreprends en 2005 des études de pharmacie dans le but de devenir herboriste.

 

Trois ans plus tard, voyant que l’enseignement de la phytothérapie n’était que très peu présent dans le cursus global, voire même délaissé et méprisé par beaucoup d’enseignants et de pharmaciens, je réfléchissais à d’autres voies possibles pour l’accomplissement de mon désir profond, qui était de mieux connaître l’Humain et les interactions de la nature avec celui-ci.

 

C’est au cours de la lecture du best-seller « Dis-moi où tu as mal je te dirai pourquoi » de Michel Odoul que j’ai découvert pour la première fois « la vision » de l’Homme selon la médecine traditionnelle orientale. Cette dernière fait un lien entre le corps et l’esprit mais aussi entre l’Univers, auquel appartient la nature, et l’être humain (via notamment les méridiens énergétiques). Je découvre alors que Michel Odoul est directeur de l’Institut Français de Shiatsu (IFS) situé dans le 5ème arrondissement de Paris, institut qui propose des formations de qualité en shiatsu, en réflexologie mais aussi en phyto-énergétique. Cette dernière est une spécificité de l’IFS puisqu’il s’agit d’une discipline mise au point par Michel Odoul et Elske Miles, et qui utilise le pouvoir vibratoire des huiles essentielles pour rétablir l’équilibre énergétique dans les méridiens. Mon désir de connaissance approfondie de l’être humain et des plantes (cette fois-ci aromatiques) allaient alors pouvoir être exaucé.

 

Bien qu'impatiente de découvrir l’approche orientale de l’être humain et de la médecine, je décide tout de même de terminer mes études de pharmacie, qui par ailleurs m’ont appris beaucoup, avant de m’engager dans cette nouvelle voie. Après 6 ans d’études, puis une thèse d’exercice soutenue en 2013 j’obtiens le diplôme de Docteur en Pharmacie.

 

Dès lors je m’inscris pour suivre les formations en Shiatsu de confort et en aromathérapie proposées par l’Institut Français de Shiatsu puis rapidement celle de Réflexologie plantaire douce proposée par ce même institut.

 

En Juin 2015 je passe avec succès ces trois examens, puis je crée dans la foulée mon entreprise en vue de ne me consacrer qu’à cette activité. Je propose alors des soins de réflexologies et de shiatsu à domicile pour mes clients/patients situés en région parisienne. En parallèle je continue à me former à d'autres formes de réflexologie et à me perfectionner en shiatsu. 

 

Je prends plaisir également à partager mes connaissances auprès des futurs thérapeutes venus se former à l'IFS, en étant assistante de formations.

 

Après 5 années passées en région parisienne je décide de me rapprocher de la nature et c'est tout naturellement que j'ai choisi le Morbihan comme terre d'accueil de mon nouveau projet. 

 

Désormais, je vous accueille dans mon cabinet de XXXXX pour des soins de shiatsu et de réflexologie. 

Le code de déontologie de l’Institut Français de Shiatsu:

www.shiatsu-institut.fr

 

L’obtention d’un diplôme par l’Institut Français de Shiatsu requiert de la part du récipiendaire une adhésion sans réserve au code de déontologie conforme à l’esprit du Shiatsu, de l’Aromathérapie, de la Phyto-énergétique et/ou de la Réflexologie Plantaire, ainsi bien sûr qu’avec les lois et règlements en vigueur, tant européens que français.

 

En conséquence, le récipiendaire s’engage sur l’honneur :

  • A exercer son art dans le respect total de l’intégrité physique et morale de la personne traitée.
  • A respecter une stricte confidentialité. 
  • A fixer des honoraires en accord avec l’équité en les proportionnant aux prestations fournies, tout en restant libre d’offrir des traitements gratuits, si nécessaire, ou dans le cadre d’un bénévolat.
  • A toujours garantir une prestation optimum, notamment en maintenant ses compétences au plus haut niveau à l’aide de cours, de stages et formations complémentaires.
  • A mener ses activités de Shiatsu, d’Aromathérapie, de Phyto-énergétique et/ou de Réflexologie Plantaire en excluant toute forme de prosélytisme religieux, politique ou sectaire – ce qui constituerait un motif de radiation.
  • A être détenteur de l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS) délivrée par la Croix Rouge Française, ou autre organisme habilité.
  • A présenter un extrait récent de casier judiciaire (de moins de 3 mois).

 


Par ailleurs, le récipiendaire doit garder à l’esprit que le Shiatsu, l’Aromathérapie, la Phyto-énergétique et la Réflexologie Plantaire ne sont pas des pratiques médicales au sens occidental du terme. Par conséquent il doit :

  • S’abstenir d’établir un quelconque diagnostic médical.
  • Ne pas interrompre ou modifier un traitement médical.
  • Ne pas prescrire ou conseiller de médicaments.
  • Diriger sans délai vers un médecin toute personne se plaignant ou présentant des symptômes anormaux.
  • Avoir une conception pluridisciplinaire de sa pratique, ouverte vers les disciplines médicales et paramédicales.
  • Ne pas oublier que le Shiatsu, l’Aromathérapie, la Phyto-énergétique et la Réflexologie Plantaire ne sont ni des médecines, ni des massages, ni des idéologies, mais des arts s’inscrivant prioritairement sans le domaine de la prévention.

 

 

L’inobservation caractérisée, par le détenteur d’un diplôme délivré par l’IFS, des engagements et principes énumérés ci-dessus entraînera la radiation immédiate de l’IFS, dès que celui-ci en aura connaissance. Des poursuites pourraient être également engagées à l’encontre de l’intéressé au cas où les intérêts moraux ou matériels de l’IFS seraient compromis.

Le cadre d’éthique du Praticien diplômé de l’Institut Français de Shiatsu : 

Au-delà des principes de déontologie, les axes d’éthique suivants doivent être respectés, dans le cadre de la pratique du Shiatsu, de l’Aromathérapie, de la Phyto-énergétique et de la Réflexologie Plantaire. Le praticien n’est pas là pour juger ou poser des notions de bien et de mal, il ne doit jamais considérer que sa pratique est à même de tout régler.

 

En toutes situations dans sa pratique, il doit :

  • Respecter l’autre dans sa demande.
  • Respecter l’autre dans ses choix et dans ses « réflexes de protection ».
  • Proposer si nécessaire des orientations complémentaires (médecin, nutritionniste, repos, etc.).
  • Ne pas être missionnaire et laisser ses croyances à l’autre.
  • Toujours garder un axe clair et net dans sa démarche (ni médecin, ni prêtre, ni « Gourou »).
  • Ne pas cautionner ni entériner les débordements ou les errances (délires émotionnels, substances prohibées, ésotérisme, action à distance, etc.).
  • Ne pas entrer dans les « demandes perverses » (prise en charge, soumission, idolâtrie, sexualité, etc.).
  • Etre le plus possible transparent face aux « projections » éventuelles de l’autre (reports de responsabilité, « toute puissance », attente de miracle, etc.).
  • Ne jamais manquer de faire régulièrement son propre bilan intérieur, que ce soit sur lui-même ou sur sa pratique.